Pourquoi 99% des entreprises se trompent avec leur site web? + 2 exemples

Gagner en visibilité, acquérir des prospects, vendre plus de produits, si je ne me trompe, ce sont les raisons pour lesquelles vous avez engagé un développeur web et construit votre site web.

Car vous savez cette vérité immuable.
Vous avez compris que pour exister, vous devez être visible.

 

Avoir son site web est le chemin pour quitter de l’obscurité et atteindre la lumière.

Mais vous faites probablement cette erreur énorme.

Vous construisez votre site juste pour faire tendance et entrer dans la mode.

Vous construisez votre site pour prouver à vos proches que vous aussi, avez un joli site web.

 

C’’est une très grosse erreur.

 

Pourquoi?

Parce que vous n’avez pas vraiment compris à quoi va servir votre site web.

Faire un site tout beau, clinquant, avec des jolies couleurs par ci et là ce n’est pas ce qui donne de l’argent.

Faire un site web pour épater vos partenaires et amis, ça ne fait pas des ventes.

C’est là que la plupart des entreprises se trompent.
Elles se construisent des sites web juste pour faire joli, fun et se faire plaisir.

 

Un site web en lui-même n’est rien. C’est la mission assignée qui compte.

 

Les web designers font rarement de bons sites. D’ailleurs, ils ne sont pas marketeurs.
Un bon site n’est pas que la beauté ou le joli design.

C’est vrai qu’un beau design peut refléter la qualité d’un bon site. Et qu’un site laid et affreux fera fuir certains visiteurs.
Mais ce n’est pas sur le design que vous devez mettre la priorité.

 

Parlant du design, Steve jobs disait à ce propos:

le design n’est pas seulement de quoi ça a l’air…le design c’est comment ça FONCTIONNE

Les designers font souvent la bourde de mettre le design en travers du design.

Si vous me suivez attentivement depuis le début, vous êtes d’accord pour dire qu’un beau design ne fait pas un bon site.

 

Si vous avez pensé cela et construit votre site sous le prisme du design uniquement, alors il est temps de tout revoir au début.

 

C’est pourquoi je vais vous donner les 6 éléments qui font qu’un site web est un Bon site.

 

                          

       Qu’est-ce qu’un « bon site » ?

 

Un bon site web business c’est un site qui transforme les visiteurs en prospects.

Un bon site web est un  site capture des visiteurs.

Un bon site c’est un site qui conduit le visiteur à travers un entonnoir de vente.

Un bon site doit accomplir un ou des objectifs spécifiques et mesurables.

La plupart des gens font des sites qui n’apportent pas grand-chose et ne servent à rien.

 

Un bon site permet d’évaluer tout un ensemble d’actions.

Un bon site c’est un site qui possède des mesures de succès ou de jugement.

 

Dans le jargon, on parle généralement de KPI (key performance indicator) qui signifie indicateurs clés de succès.
Ces KPI peuvent être l’ajout d’un produit dans un panier, le partage sur les réseaux sociaux, inscription à une liste mail, le téléchargement d’un ebook, etc.

A présent qu’on a fait le tour, vous voulez savoir ce qui fait un bon site ?
Vous voulez connaître comment transformer votre site en une machine à prospect ?

Vous voulez acquérir plus de clients sur votre site et faire plus d’argent ?
Je vous dirais tout.
Et le meilleur dans ça, c’est que vous n’avez pas besoin d’être un Geek car c’est très facile.

Que vous soyez chef d’entreprise, responsable marketing, social media manager, entrepreneur indépendant, vous avez l’impératif de savoir comment ça marche.

D’ici quelques minutes, vous saurez identifier et même concevoir un site qui est fait pour rapporter de l’argent à travers ces 6 commandements d’un site web qui convertit.

 

Utiliser un bon titre

 

Le titre est la première chose que le visiteur va voir.
Un bon titre capte immédiatement son attention.

Par contre un mauvais titre le fera fuir.

Un bon titre fait miroiter les bénéfices à attendre.

Un bon titre suit la formule suivante : avantage + durée

Exemples :

Livraison de vos repas en 2 heures chrono. Pas plus.

David Ogilvy disait ceci à ce propos:

En moyenne, 5 fois plus de gens lisent le titre que le reste du texte.

Ce qui fait dire qu’un bon titre forcera l’utilisateur à lire la suite du texte.

 

Un mauvais exemple est celui du site de l’agence Allowcost

allowcost.JPG

Commentaire : ce site ne possède pas un titre clair comprenant un bénéfice. D’ailleurs, leur page d’accueil n’est pas communicante. Absence d’un discours. Pas de bouton à l’action.

 

Bénéfices et caractéristiques

 

Beaucoup de gens confondent bénéfices et caractéristiques.

Apprenez comment les distinguer.

Les caractéristiques définissent le produit ; et les bénéfices défissent ce que le consommateur est en droit d’attendre ou de recevoir.

Un bon exemple est celui de Taxis Vairified

exemple bon site taxi vairified.JPG

 

Commentaire: La page d’accueil de vairified est ce qu’il y a de plus explicite.

Le site possède un titre « planifiez vos déplacements en toute tranquillité« , qui renseigne sur ce que le client est en droit d’atteindre.

En plus, on observe un bouton de commande qui est visible et mis en exergue.

Passons à la simulation.

Un bénéfice est composé des 3 éléments suivants.

  • La caractéristique: ce que le produit possède;

Un nouveau processeur intel skylake de 2.5 GHz fondu 10 nano.

  • L’avantage: ce que la caractéristique fait;

Il accélère la vitesse de l’ordinateur de 45% et permet de réaliser plus de tâches en arrière-plan.

  • Le motivateur: quel besoin le produit ou service satisfait;

Aide l’utilisateur à gagner plus de temps et devenir ainsi plus productif.

Un bénéfice ressemblera donc à ceci :

« Le nouveau processeur Intel Skylake de 2.5 GHz accélère drastiquement la vitesse de 45% dans réalisation des tâches et permet d’ouvrir plusieurs applications à la fois. Plus besoin d’avoir à fermer certaines applications pour en ouvrir d’autres. Fini le temps où on était limité et ralenti par son processeur. Désormais avec votre nouveau temps gagné, vous pourrez passer plus de temps avec votre femme. »

 

Appel à l’action

 

Un appel à l’action est une technique qui indique aux visiteurs ce qu’ils doivent faire.

Les hommes sont par nature paresseux. Si vous ne leur dites pas de faire quelque chose, même s’ils sont intéressés, 68% ne se bougeront.
Vous devez donc les inciter à passer à l’action.

Comment ?

En décrivant et désignant comment ils doivent le faire.

Un bon appel à l’action est bien visible. Il doit être mis en exergue. Bien ressorti.
Le visiteur doit le voir sans le chercher.

Les meilleurs appels à l’action sont faits de gros boutons. Avec une couleur qui fait ressortir ce bouton.
Un bon appel à l’action comporte un verbe d’action.

Si mon appel à l’action est : votre mail ici. Alors j’ai raté mon coup.

Vairified montre un bon exemple:

vairifief.JPG

 

Exemples d’applications

Exemple 1

  1. Mauvais exemple : Inscrivez-vous à notre liste
  2. Bon exemple : Recevez nos dernières nouveautés dans votre mail.

Exemple 2

Mauvais exemple : Achetez notre produit

Bon exemple : Commandez vite ce produit à prix réduit

Vous voyez la différence ?
Dans le premier exemple il se dira : « ces gens me prennent pour qui » ; or dans le second exemple, le verbe « recevez » lui fait comprendre qu’il est le gagnant. Il s’empressera de la faire.

Exemples suivants :

Téléchargez vite ce guide gratuit

Essayer ce produit à 0 francs.

Télécharger cet Ebook en likant notre page.

Vous voyez un peu le mécanisme.

 

 

Preuves

Qui aimerait aller s’asseoir dans un restaurant vide ?

Personne.
Un restaurant vide donne l’impression qu’il ne vaut pas la peine d’être visité.

Tandis qu’un restaurant bondé de monde fait de lui le lieu de choix pour aller prendre sa croûte.

C’est la raison pour laquelle certaines grandes surfaces orchestraient les embouteillages dans leur entrée pour donner l’impression qu’il y avait plein de monde.

Ce que je veux vous faire comprendre c’est que l’être humain aime être rassuré avant de s’engager.
Qu’est-ce qui me prouve que ce restaurant vide est mauvais ?
Rien.

Mais comme je ne vois personne, ça signifie qu’il n’y fait pas de bons plats. Alors je m’en vais ailleurs.

La preuve est ce qui rassure le prospect que votre solution vaut la peine d’être acheté.

Un bon exemple:

Taxis vairified

taxi vairified 2.JPG

Commentaire: Cette section du site de l’application Vairified met en exergue les témoignages de consommateurs. En outre, il donne des chiffres sur son service: nombres d’utilisateurs, couverture su service, chiffre d’affaires, et nombres de courses réalisés.

C’est très probant ça crée la confiance.

 

Votre site web ne doit pas manquer de rassurer.

Comment ?

Voici quelques techniques.

  1. les témoignages ou critiques clients

L’avis des autres nous motivent toujours à passer à l’acte.
Lorsque vous affichez les avis clients sur vote site avec leurs photos, ça crédibilise votre business. Alors mettez-y en grand nombre.

Pour faire plus fort, si votre client accepte de se faire interviewé par caméra, demandez-lui si vous pouvez mettre son témoignage vidéo sur votre site.

La vidéo cultive plus la confiance que la simple vidéo.

  1. les logos

Vous avez déjà travaillé avec certains clients ? Allez sur leur site web, prenez leur logo et mettez-les sur votre site.

  1. les chiffres

Au fil du temps, vous avez servi plusieurs clients. 100, 200 ou même mille.
Ecrivez plus de 200 clients nous font confiance. Et affichez le logo de quelques-uns.

C’est très efficace.

 

L’utilisation des mots à fort pouvoir de persuasion

 

Le succès des sites web qui persuadent, captivent et créent l’adhésion porte un nom : copywriting.

Le copywriting est à la fois, un mélange de techniques rédactionnelles, marketing et de psychologie qui consiste à produire des textes qui ont pour but d’influencer un individu afin qu’il effectue un geste.

Sans copywriting, votre site a peu de chance de convertir un visiteur en prospect.

L’un des atoutts du copywriting justement est d’utiliser des mots à fort pouvoir de persuasion.

Voici quelques-uns.

Gratuit : tout le monde aime le gratuit. Tout le monde aime profiter. C’est pourquoi mettre Gratuit dans votre texte motive à agir selon vos objectifs.

Nouveau : l’être humain est fasciné par tout ce qui est nouveau. Il recherche sans cesse le neuf. Lorsque vous dites nouveau dans votre texte, l’être voit en ça une chose qui va l’aider et dont il sera le premier à en profiter.
Exemple : soyez le premier à profiter de cette Nouvelle méthode.

Vous : la force de ce pronom est qu’il interpelle l’utilisateur. Il se sent concerné. C’est pourquoi il prête plus attention et est réceptif à votre message. Employer ce pronom sur votre site web va renforcer le caractère personnel et relationnel de votre message.

N’est-ce pas si j’entends «  vous » ça signifie que c’est à moi qu’on s’adresse ?

Alors usez-en à fond.

Il existe plusieurs mots puissants. Ceux-ci ont juste été cités pour des besoins d’illustrations.

 

Conclusion

 

Maîtriser ces 6 commandements est indispensable pour réaliser un site qui convertit vos visiteurs en clients.

Dans toute chose, il faut garder à l’esprit vos KPI.
Donc si vous faites juste un beau site pour faire le beau, vous gaspillez votre temps et argent.
Ne comptez pas trop sur le webdesigner. Car son rôle n’est pas de vous dire comment votre site va vous faire gagner de l’argent. Avec les principes vus dans cet article, vous avez désormais les clés pour bâtir un site qui rapporte des clients et des ventes en plus.

Le dernier conseil est de ne pas créer un site web qui va à l’opposé de votre histoire, de votre culture et de vos valeurs.
Votre site doit garder une cohérence nette avec votre univers d’entreprise.

De votre côté avez-vous déjà votre site web d’entreprise? Vous a-t-il déjà apporté des clients et des ventes?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here